Aide et Espoir pour le Monde Tibétain

Accueil > Les parrainages > Béatrice et Wangmo
Béatrice et Wangmo

Toutes les versions de cet article :

Grâce à Béatrice, Wangmo a pu étudier.

En 2001, Béatrice s’est engagé dans le parrainage de Wangmo, jeune fille qui voulait démarrer des études supérieures de géographie.

Wangmo est issue d’une famille tibétaine très pauvre, elle a 3 sœurs et un frère et est orpheline de père.

Lorsque la correspondance s’est engagée au tout début du parrainage, Béatrice a ressenti une forte attente de la part de Wangmo, un besoin de tisser un lien d’amitié lié à un sentiment de reconnaissance. Sans ce parrainage, la jeune tibétaine n’aurait pas pu poursuivre ses études après le lycée. Elle commence ainsi ses études de géographie à l’université de Delhi .

La correspondance est assez intense, toutes 2 s’écrivent très régulièrement. A Delhi, Wangmo va au cybercafé d’où elle envoie directement des mails, l’échange de courrier est ainsi plus rapide.

En 2002, une première rencontre a lieu. Béatrice part en Inde pour 3 semaines. Dès le premier contact, elles ont l’impression de déjà se connaître. Ces 3 semaines pour Béatrice sont sous le signe de la rencontre et de la découverte.
- découverte du pays : Les 2 amies se sont livrées quasiment à un road movie : elles ont effectué un circuit dans l’Himachal Pradesh, et ont visité notamment Manali, Dharamshala et Chimla, ville où Wangmo a fait ses études secondaires. Chaque étape est l’occasion de découvrir de nombreux monastères.
- rencontre avec les autres : Grâce à Wangmo Béatrice est introduite chez des Tibétains : chez la maman et chez la soeur de Wangmo, chez un moine et chez une nonne dans leur cellule monastique , chez un couple de retraités dans leur maison de retraite, chez un enseignant dans l’ancien collège qu’a fréquenté Wangmo...
Béatrice est rentrée de ce périple très enthousiasmée par l’intensité de ce qu’elle avait vécu pendant ces 3 semaines.

Le parrainage dure officiellement 4 ans, pendant lesquels Wangmo obtient une maîtrise et devient enseignante dans un collège tibétain. Parallèlement à son emploi, elle continue à préparer un Master d’histoire.
La correspondance et le lien entre la marraine et sa filleule vont continuer au-delà du parrainage.

Béatrice retourne voir son amie en mai 2005. Le séjour est plus court mais tout aussi intense : Visite de la famille, de Delhi et pèlerinage avec Wangmo et sa maman jusqu’à un temple sacré de la haute vallée du Laül...

Puis c’est au tour de Wangmo de rendre visite à Béatrice : en décembre 2005, Wangmo parvient à obtenir un visa de tourisme pour venir découvrir la France.

Et le lien, toujours continue…


Aide et Espoir pour le Monde Tibétain | Les parrainages | Les actions de développement en Inde | Les activités de soutien à la cause tibétaine | Agenda | Faire connaissance avec le Tibet | Actualités sélectionnées par l’AEMT |
Plan du site | Contact |SPIP |